Comment bien référencer son site Web.

le web marketing.

On parle souvent de Web marketing quand on parle de référencement, mais le Web marketing qu’est ce que c’est ?

Une entreprise cherche à attirer des clients tous les jours, et pour cela elle a recours aux différents moyens qu’ils lui sont proposés (création d’un site web, publicité, radio etc).

Aujourd’hui vous trouvez de plus en plus d’entreprises avec un site web dont les 2 principaux objectifs sont premièrement, d’attirer les clients deuxièmement convertir ses clients.

les visiteurs.

Concernant la partie marketing,  on parle alors de segmentation du marché, nous avons 3 types de visiteurs:

  • Visiteurs qui cherchent : c’est le client qui cherche un produit, ou un service spécifique il faut être là où on vous cherche et répondre présent à leur recherche. On parle alors de S.E.R.P.

 

  • Visiteurs qui participent  : ce sont des communautés qui discutent entre eux et donnent leur avis. Participez à la conversation par le biais de Facebook, Instagram ou Tweeter et partagez vos opinions. Vous pouvez proposer vos services ou vos produits durant cet échange.

 

  • Visiteurs qui surfent : ce sont des visiteurs qui se baladent, ils ne cherchent pas , mais plus tard peut-être chercherons votre produit. Il faut alors éveiller l’intérêt de ces personnes.

Ces trois points représentent le dispositif complet du Web marketing pour atteindre vos objectifs, mais nous allons simplement nous intéresser à la partie de référencement naturel.

le référencement.

Qu’est-ce que le référencement ?

C’est l’action d’inscrire son site sur un moteur de recherche, mais nous allons plutôt parler du positionnement, c’est tout faire pour que lorsque quelqu’un pose une question sur un moteur de recherche vous soyez dans la première page.

Quand on parle de positionnement (référencement), il est soit naturel ou payant. Sur Google par exemple vous avez les annonces Google qui représentent la partie à droite de votre requête, ces annonces sont payantes. Et puis plus bas la partie naturelle celle qui est « gratuite », pourquoi entre guillemets ? parce que le temps passé à améliorer le positionnement de votre site web est un investissement.

Google (partie 1) : la pertinence.

Quelques rappels.

Le référencement est un art, dans le sens où les algorithmes sont inconnus et change sans cesse et c’est un jeu car on doit être meilleur que nos concurrents, et toujours être à jour !

Quand on parle de SEO, on va optimiser au maximum nos pages internet pour que Google puisse les indexer et les placer au top des recherches, pour cela on va s’intéresser à l’architecture du site (optimisation technique) et le contenu rédactionnel (optimisation sémantique).

Optimisation technique.

Quelques questions que l’on se pose par rapport aux mots-clés dans une page :  à quels endroits ? dans quels formats ?

Commençons par répondre à la première question :

  • Le nom de domaine, adresse de la page (URL).
  • Titre de la page (dans la balise title on doit retrouver le mot-clé principal, on va éviter de mettre accueil.
  • Nos titres de paragraphe (<h1>, <h2> etc. Il faut 1 seul <h1> par page et on peut mettre plusieurs <h2>, c’est ici qu’on va mettre nos mots-clés principale et secondaire)
  • Description des images (attribut alt de la balise <img />, on met nos mots-clés avec une belle description de l’image)
  • Le contenu du texte. Dans la balise <p> on va mettre nos mots-clés. Le mot-clé principal doit être en gras contrairement aux mots-clés secondaire.
  • Le temps de chargement est important (optimiser les images)
  • Ancienneté du site.
  • Les Google webmaster tools (fichier site map XML etc..)

Astuce : Google éjecte de l’index  les pages sur-optimisé.

Optimisation sémantique.

Concrètement nous allons parler du texte, si le contenu ne plaît pas votre taux de rebond sera élevé et donc vous allez perdre des places.

Donc ce contenu doit être en rapport avec votre sujet, écrivez pour vos visiteurs ! utilisez vos mots-clés avec le champ lexical associé, soyez pertinent et créatif. Votre contenu doit être ergonomique ! Adaptez la page à votre cible (enfant, adulte, maman, hommes, femmes) et soyez responsive (mobile, tablette, laptop).

Le contenu doit être unique, et pas dupliqué ! Ce qu’on appelle le duplicate content (contenu dupliqué), un contenu similaire peut être pénalisé. Soyez unique dans vos présentations, vos textes.

La balise méta-description de votre page doit être elle aussi unique. C’est une balise qui résume votre page aux visiteurs, cette balise est très peu utilisée par les moteurs pour le référencement, mais elle sert à faire venir les bons visiteurs sur votre page.

Cette balise correspond plutôt à un contenu destinée au marketing pour donner l’information, elle n’est donc pas destinée au référencement, mais elle reste importante et doit être unique pour chaque page web. Lors de la rédaction de celle-ci Google préconise de ne pas dépasser 156 caractères espaces compris.

En résumé la pertinence c’est le contenant et le contenu de vos pages web, êtes-vous la meilleure réponse?

Google (partie 2) : La notoriété.

Introduction

L’un des deux éléments prit en compte par le positionnement d’une page Google est la notoriété.

Lorsque vous faites une requête sur Google, celui-ci va préconiser en réponse une page qui est connue et reconnu par rapport au page concurrente.

On mesure la notoriété d’une page par rapport aux liens entrant (backlink) sur votre site.

Google regarde aussi qui fait un lien vers votre site, ils doivent être reconnus aussi, on parle alors de Netlinking.

Comment obtenir des liens.

    •  Allez en rechercher soi-même, poster des liens à différents endroits tel que des annuaires de site. Faire du SpamCo, c’est le fait d’allez dans des forums, blog et poster son lien mais en y ajoutant du contenu. Rendez-vous sur des blogs pour poster vos liens, mais en y ajoutant du contenu ne faite pas du spamming etc.
    • Échanger des liens, il suffit de contacter des sites et proposer un échange de liens dans un article. Le guest blogging, proposez un article à un site qui a besoin de contenu qui pointe vers votre site.
    • Acheter des liens . Attention c’est officiellement interdit par Google, mais il y a des annuaires pro payant en fonction de votre secteur d’activité. Acheter des articles sponsorisés en contactant un blogueur. Mais attention à ne pas en abuser sinon vous risquez d’être pénalisé, voir même éjecté de l’indexation google (cf. Interflora en Angleterre)

où obtenir des liens.

    • Le premier endroit c’est les sites généralistes tel que les annuaires. Prenez des annuaires connus et reconnus par votre métier. Les forums, en participant à des discussions.
    • Allez dans des sites en rapport avec votre métier, annuaires professionnels par exemple, des forums privés ou professionnels, ou des sites du même secteur d’activité vous pouvez demander des échanges de liens.
    • Les réseaux sociaux, si beaucoup de gens parlent de vous, par exemple un Tweet, un partage sur Facebook, etc. En plus de notoriété vous gagnerez en crédibilité.

le page rank qu’est ce que c’est.

C’est une note donnée par Google page par page entre 0-10, le principe c’est lorsqu’un site pointe un lien vers vous = un vote.

Page par page une note est donnée, on parle alors de Page Rank, celle-ci prend en compte les liens entrant et les liens sortants.

Si vous avez 10 liens entrant contre 100 liens sortants dans votre page web ce n’est pas intéressant. Prenons l’exemple d’une star avec un compte Instagram qui possède 1M de follower et seulement 100 follow, elle dispose d’une grande notoriété.

un lien de bonne qualité.

C’est un lien qui pointe sur votre page avec du contenu en rapport avec le vôtre. Si vous utilisez des ancres sur votre site, une belle ancre doit être en rapport avec le contenu sur lequel pointe votre ancre.

Le positionnement du backlink est important, il ne doit pas être dans le footer, sur une liste de liens ou bien sur toutes les pages, car cela n’a aucune valeur.

Par contre un lien dans un article, dans un texte ou dans le même univers sémantique c’est très bien !